Avant de venir s’√©clater sur les bords du Danube, il y a des choses √©l√©mentaires qu’il faut savoir sur la Hongrie. Si je dis “choses √©l√©mentaires” c’est plus que la petite fiche de c√īt√© sur Wikip√©dia que de toute fa√ßon, vous avez √©t√© trop fain√©ant pour lire.

Monnaie locale ūüíł

Sur cette petite fiche, vous apprendrez que non, on ne paie pas en euros en Hongrie, mais en forint et que non, ce n’est pas un pays slave. La capitale du pays est d’ailleurs “Budapest” et non “Bucarest”.¬†

Puisque vous √™tes en train de lire √ßa, vous √™tes forc√©ment quelqu’un d’intelligent et je vous √©pargnerai donc les d√©tails sur les points que je viens d’√©voquer et vous invite √† en d√©couvrir davantage sur des sites dont c’est la vocation comme celui que j’ai √©voqu√© plus t√īt. Passons maintenant aux choses s√©rieuses:

Les Hongrois sont tr√®s gentils, mais il ne faut pas les chercher! ūüėČ

En passant quelques jours √† Budapest, vous vous apercevrez qu’il y a tr√®s peu de tensions, que les gens ne sont pas agressifs, et ce, malgr√© le fait qu’il s’agisse d’une grande capitale. Si vous posez la question √† un indig√®ne, il vous r√©pondra que c’est horrible et que tout le monde est horriblement agressif et que cette ville est √©pouvantablement dangereuse. Si vous venez de Paris, √©vitez ainsi de lui rire au nez s’il vous pla√ģt. En revanche, si vous lui manquez de respect trop longtemps et que les quelques bi√®res qu’il a bues lui √ītent son sang-froid, c’est le crochet du droit qui part directement au menton!¬†

Contrairement aux fran√ßais, qui sont tout de m√™me des latins avec une grande culture verbale qui, lors de bagarres, se traduit par d’interminables menaces et intimidations avant de – peut-√™tre – passer √† l’acte, le hongrois, lui, n’ayant nullement envie de jouer √† Cyrano de Bergerac ne perdra pas de temps‚Ķ M√©fiez-vous donc de l’eau qui dort.

Les Hongrois adorent la biere

Les Hongrois sont tr√®s tr√®s tr√®√®√®√®s autocritiques! ūü§Ē

Comme je l’ai dit dans mon point pr√©c√©dent, √† les √©couter, rien ne va:

La ville est un taudis d√©gueulasse et dangereux, les transports en communs sont ignobles et chaotiques, les gens ne r√™vent que d’arnaquer des pauvres touristes occidentaux par tous les moyens, de toute fa√ßon, on est nuls, rien ne marche ni ne pourra jamais marcher, on est trop pauvres blablabla‚Ķ.

Disons que des siècles de domination tour-à-tour ottomane, autrichienne et soviétique ne constituent pas ce qui se fait de mieux pour favoriser une quelconque exaltation de fierté nationale.

Bon, il y a des probl√®mes en Hongrie comme dans tous les pays, on ne va pas se le cacher, mais il suffit d’avoir les yeux ouverts et un peu de jugement pour voir que franchement, sur tous les points √©voqu√©s, c’est bien mieux que dans beaucoup d’autres endroits m√™me en France, surtout en France‚Ķ

Budapest est la capitale europ√©enne du porno! ūüĒě

M√™me si je suis s√Ľr que √ßa, vous le saviez d√©j√†, je tenais quand m√™me √† l’√©crire, juste pour le plaisir. En effet, la plupart des agences, productions, studios etc‚Ķ avaient leur si√®ge √† Budapest. Des acteurs/r√©alisateurs connus en Europe (et dans le monde) comme Pierre Woodman ou Rocco Siffredi habitent m√™me √† Budapest depuis de nombreuses ann√©es et sont d’ailleurs mari√©s √† des Hongroises. ¬†

Budapest-la capitale européenne du porno

On ne trinque pas avec la bi√®re en Hongrie! ūüćļ‚úĖÔłŹūüćļ

Quand les Hongrois se sont rebell√©s contre le pouvoir Habsbourg en 1848 et qu’ils ont perdu, 13 des leaders r√©volutionnaires ont √©t√© ex√©cut√©s par les Autrichiens qui ont trinqu√© √† leur mort. Les Hongrois ont donc d√©cid√© de ne plus trinquer √† la bi√®re pendant 150 ans et signe de protestation passive-agressive. M√™me si ces 150 ans sont d√©j√† √©coul√©s, certains respectent toujours cette tradition. Par mesure de s√©curit√©, contentez-vous de lever votre verre et ne trinquez que si votre camarade hongrois(e) vous incite √† le faire. Vous √™tes toujours plus safe avec du vin.

La gastronomie hongroise est bonne! ūüćī

Il me semble que je l’ai d√©j√† √©voqu√© dans un pr√©c√©dent article, mais je tiens √† insister sur ce point: Laissez votre chauvinisme franchouillard √† la maison! Non seulement vous n’en serez pas d√©√ßus, mais vous allez m√™me adorer cette cuisine influenc√©e √† la fois par la gastronomie italienne, autrichienne, turque et allemande. C’est une cuisine qui n’a rien √† envier aux autres et qui se d√©marque par la subtilit√© de son originalit√© et par le mariage r√©ussi de ses saveurs. Attention, il ne faut pas faire connaissance avec cet univers gastronomique n’importe o√Ļ, vous devez trouver un bon restaurant! Mais pour ce faire, vous pouvez faire une confiance absolue √† l’√©quipe de EVG d’Enfer Budapest.¬†

Contact ūüď¨

Pour mieux conna√ģtre les Hongrois, faites votre EVG √† Budapest et √©coutez attentivement votre guide local!